BIOGRAPHIE

Laudine Dard est une harpiste suisse qui se produit internationalement, en soliste, musique de chambre et orchestre. Elle est membre fondatrice du quintette Levedy Ensemble, composé de quatre chanteuses et d’une harpe, qui a gagné la prestigieuse Carne Trust Chamber Music Competition en octobre 2020. L’ensemble a pour vocation de mettre en lumière les œuvres méconnues de femmes compositrices. Laudine Dard a reçu le John Marson Harp Prize for Outstanding Musicianship ainsi que la Trinity Laban Innovation Award récompensant le projet créatif à l’impact social Alone, Together, en 2021. 

 

Laudine Dard a joué avec de nombreux orchestres en Suisse, en Angleterre et en Europe, avec notamment les Cameristi della Scala, le Augsburger Philharmoniker, l’Orchestre Consuelo, l’Orchestre Symphonique Suisse des Jeunes, l’Orchestre Symphonique Genevois, le London City Philharmonic ou l’Académie du City of Birmingham Symphony Orchestra. Elle se produit régulièrement dans des salles prestigieuses telles que le Wigmore Hall de Londres, le Victoria Hall de Genève, la Tonhalle de Zürich ou encore le Symphony Hall de Birmingham.

 

Laudine Dard collabore volontiers avec des danseur·euse·s, commédien·ne·s et vidéastes développant ainsi des projets interdisciplinaires créatifs et innovants. Elle a à cœur de rendre la musique classique accessible à tou·te·s et se produit dans des hôpitaux, maisons de retraite, école et prisons, notamment avec l’ensemble Levedy qui propose des ateliers musicaux pour personnes en prison en Angleterre et en Suisse.

 

Laudine Dard a étudié au Conservatoire de Musique de Genève, avec Julia Reth à Vienne et avec Gabriella Dall’Olio et Frances Kelly au Trinity Laban Conservatoire of Music and Dance de Londres d’où elle a obtenu un Bachelor avec honneur avec la meilleure note. Elle a poursuivi ses études dans la classe de Prof. Cristina Bianchi à la Hochschule für Musik und Theater de Münich, d’où elle a obtenu un Master of Music avec la meilleure note en juin 2023. Elle s’est aussi perfectionnée avec Marie-Pierre Langlamet (Berliner Philharmoniker), Fabrice Pierre, Emmanuel Ceysson, ou encore Germaine Lorenzini lors de masterclasses.

 

Laudine Dard a bénéficié d’une bourse de Tim and Jay Newling qui l’a soutenue lors de ses études à Londres.